Phèdre (de Jean Racine)

Cie Minuit 44        Mise en scène : Laurent Domingos


Jeudi 07/10 à 21h, durée: 1h50
Tout public
Voici une passionnante et fascinante mise en scène d'un classique révélant des thèmes qui sont des sujets pleinement d'actualité !

Phèdre, petite fille du Soleil et épouse du roi Thésée, possédée par Vénus, brûle de désir pour Hippolyte, le fils de son époux. Introduire la présence physique de la déesse sur scène est une des subtilités dans la démarche artistique de cette création. Vénus devient la metteuse en scène et scénographe de la tragédie et met en place, à mesure qu'avance la pièce, un labyrinthe où les personnages sont pris au piège de leurs propres désirs.

Tout, du jeu des acteurs, de l'esthétique et de la puissance poétique, est à la hauteur de cette tragédie, sa meilleure selon Racine. Encore une preuve qu'une pièce montée avec talent et intelligence peut combler tous les publics.

La Compagnie Minuit 44 a présenté Britannicus à Coye en 2019.

 

Note d'intention :
La mise en scène sublime ici le chef d’œuvre de Racine en faisant apparaître sa portée symbolique, politique et mystique. Plongés dans un univers hors du temps et de l’espace, et pris littéralement au piège au croisement entre la lumière des enfers et la lumière du Soleil, les personnages sont déchirés viscéralement entre leurs désirs, leurs peurs et leurs devoirs.

En ajoutant le personnage de Vénus, empruntée à l’Hippolyte Couronné d’Euripide, Laurent Domingos nous interroge sur notre libre arbitre et notre conditionnement social. Tantôt circassienne perchée sur son mât, tantôt metteuse en scène dissimulée dans le public, tantôt comédienne déguisée en Panope et Ismène, et tantôt musicienne faisant vibrer son waterphone, Vénus est la metteuse en scène de la tragédie et scelle petit à petit le destin des personnages.

Les costumes, frôlant le burlesque, apportent un éclairage particulier sur l’absurdité de l’emprise patriarcale évidente qui conditionne l’intrigue.

L’attention toute particulière accordée au travail sur le texte permet au spectateur d’être au plus près de la sensibilité et de l’intimité de chaque personnage pour pénétrer naturellement au plus profond de son âme.

Quelques images du spectacle


Image1 Image2 Image3 Image4 Image5 Image6



L'équipe du spectacle :

Scénographie : Delphine Clavaldini; Chorégraphie : Céline Pradeu; Musique : Guillaume Blanc; Création lumières : Eliah Ramon.


Pour en savoir plus :
Dossier du spectacle