La fragilité des choses (d'Antoine Lemaire)

Compagnie Thec        Mise en scène : Antoine Lemaire


Mardi 25/05 à 11h, durée: 1h15
Représentation réservée aux programmateurs et professionnels

Une jeune femme est hébergée une nuit chez l’ami d’un ami afin de se présenter le lendemain au concours d’entrée d’une école de cinéma.
Son hébergeur ne devrait pas être là. Mais il est finalement présent.
La fragilité des choses explore la frontière entre le flirt et le harcèlement dans un huis clos désespérant de toxicité. 

Note d'intention :
Un jeune homme et une jeune femme se confrontent dans une entreprise de séduction implacable.
Comme à la façon d’un match de boxe.
Ou mieux, d’une corrida.
Jusqu’à l’épuisement. Jusqu’à ce que soumission s’ensuive.
Un affrontement impudique de deux volontés qui s’opposent. Même si ce qui se passe devant le public est d’une violence énorme, la mise en scène ne multiplie pas les effets, ne surenchérit pas sur le bruit et la fureur.
C’est une pièce d’acteurs : des acteurs aux prises avec un texte. Les mots au centre. Car l’arme de destruction massive employée est le verbe. Le verbe qui séduit. Le verbe qui harcèle.
Aucune violence physique. Une joute verbale dans la grande tradition des huis-clos.
Un thriller psychologique, on dirait au cinéma. Un suspense haletant à la Hitchcock où la question n’est pas « qu’est-ce qui va se passer ? », mais « quand et comment ça va se passer ? ». Un jeu précis où chaque mot à son importance, où tous les mots sous des dehors anodins sont des armes offensives ou défensives.
Une pièce qui questionne inévitablement le spectateur : « Comment j’aurais réagi ? »
Interprétation :
Paola-Lilli Ribeiro et Maxime Guyon

Quelques images du spectacle


Image1 Image2 Image3 Image4 Image5 Image6



Pour en savoir plus :
Antoine Lemaire – 06 76 52 65 64 - 19, rue des Bouchers - 59400 Cambrai
alemaire.thec@wanadoo.fr
https://compagniethec.wor