La Musica Deuxième (de Marguerite Duras)

Prod. Colonel Astral, Acc & diffusion Bloom Project, Résidence & création Théâtre Océan Nord Bruxelles
Mise en scène : Guillemette Laurent


vendredi 17/05 à 21h, durée: 1h10
Adultes et adolescents

Une femme, un homme, ils se sont aimés passionnément. A la veille de leur divorce, ils se livrent à l'autopsie de leur histoire d'amour. La mise en scène d'une grande intelligence et justesse donne toute sa subtilité au texte dont les acteurs s'emparent avec gourmandise. L'adresse au spectateur et la complicité du public font glisser petit à petit dans l'univers durassien. C'est drôle mais aussi désespéré comme cet amour qui n'en finira jamais.

Cette mise en scène-là sera inoubliable comme l'est déjà le texte admirable de Marguerite Duras. L'amour et le temps qui passe, joués dans une superbe partition avec un travail sur le rythme de la langue, accélération, silence, reprise de parole, chevauchement, balbutiement. Tout repose sur la direction d'acteur. La représentation passe de la table de travail qui est la table de dramaturgie (impression d'improvisation, complicité avec le public, humour revendication de la théâtralité du texte) à l'espace du plateau avec ses personnages emblématiques du duo amoureux.


Ce qu'ils en disent :

« Le théâtre s'offre ici à la force de la littérature, à l'émotion sans fard, à l'ordinaire de la vie magnifiée par l'intelligence dramaturgique... » - La Libre Belgique -

« Force et finesse, profondeur et humour, rythme et élégance, ce texte coule comme les larmes qu'il suggère... » - Demandez le programme -

« ...Un spectacle raffiné et accessible : le comble de l'art théâtral. » - rtbf.be


Interprétation :
Catherine Salée et Yoann Blanc.

Quelques images du spectacle


Image1 Image2 Image3 Image4 Image5 Image6

Crédit photos : Michel Boermans


L'équipe du spectacle :

scénographie et costumes : Christine Grégoire et Nicolas Mouzet-Tagawa; Création lumières : Julie Petit-Etienne ; Régie générale : Nicolas Sanchez.